mercredi 15 février 2006

Ouffff

La décision est tombée pour mes deux aînés. A force de trop en faire, madame mon ex vient d’obtenir le pire. Le juge ne l’a pas seulement débouté de ses demandes. Elle vient de lui retirer purement et simplement le droit de visite et de garde des enfants. Elle permet enfin ainsi après dix ans de sortir Vivien et Florian du cadre juridique et invite madame à renouer contact avec ses fils hors des cadres imposés de la justice.
Je suppose que mon ex va faire appel. Mais qu’elle déchéance après huit ans d’utilisation de la puissance juridique à son seul profit.

Quelle étrange conclusion aussi. Après des années de soutien abusif, la justice vient de prendre une décision en forme d’échec et d’impuissance. Je reste persuadé que si j’avais dès le départ été entendu, mon ex n’aurait jamais plongé aussi bas. Dès la première audience en 1996 elle avait demandé que je perde l’autorité parentale et que je lui paye 8000 F de pension alimentaire par mois ce qui était loin de tout raisonnablepuisque c'était l'intégralité de mon salaire. Malheureusement la justice des années durant l’a suivit dans son délire. L’a soutenu et encouragé avec des argument purement sexistes à mon égard. Au final pour quel résultat : n’avoir pas d’autre moyen pour que le délire s’arrête que de lui supprimer tout droit de visite et de garde.

Peu être y aura-t-il un appel. Mais au moins nous serons tranquille de ce coté là pour quelques temps. Les enfants ont été extrêmement soulagés. Moi j’espère qu’elle se fera soigné et qu’elle changera de mode de fonctionnement. En même temps je suis extrêmement septique.
Enregistrer un commentaire