jeudi 9 juillet 2015

La prison de l'éloignement imposé

Que peut faire un parent éloigné quand il n'est pas d'accord avec l'attitude d'un ados?
Rien, strictement rien
S'il en parle, il a très peu de chance d'être entendu. Il le fera forcement.
S'il insiste il n'obtiendra que plus d'éloignement comme seule réponse.

Comment l'ados entendrait il une personne avec qui il n'a pas grandit et qui a été depuis toujours traité comme une merde par sa mère et les juges, en somme la sa société toute entière? Pourquoi en cas de désaccord aurait il le moindre respect pour quelqu'un qu'il n'a jamais appris à respecter?
Je ne parles même pas du respect d'autorité, je parle de la simple humanité qui fait que l'on écoute et que l'on réfléchisse et réponde. Vous savez les trucs communs de respect envers ses parents comme bonjour ou a demain. Là régulièrement quand il me dit (ou plutôt me textote après de nombreux essais de téléphone de ma part)  je te rappelle ce soir je finis par pouvoir lui parler un mois après lors du "droit de visite" suivant... genre tu n'as aucune importance tant que je ne suis pas dans ton monde.

Comment ce simple respect humain aurait il pu se construire dans un contexte où le parent qui a la garde n'a jamais eu le moindre respect de votre rôle de parent. Dans un contexte où pendant 14 ans vous n'avez jamais pu avoir votre enfant au téléphone pour son anniversaire ou le votre ou tout autre évènement, où vous a et lui a bien montré que vous n'aviez pas à participer à aucune des décisions scolaires ou extra scolaire.

A force de bêtise et de sexisme notre société fabrique des enfants orphelins où on leur explique à longueur de journée que seule la réussite scolaire individualiste leur permettra de réussir leur vie. Des enfants à qui je souhaite le meilleur même si je sais que ce n'est pas la bonne route.

Et faut pas s'étonner si ensuite certains vont chercher dans la drogue, les Jihad et les dieux des raisons d'exister. Ce n'est pas en mettant les avis divergeant sur la touche que l'on peut s'en sortir ou vraiment grandir avec sagesse.

J'ai récupéré mes deux grands ados et mal en point, mais à mon sens il était déjà trop tard. J'ai fait ce que j'ai pu, et cela m'a coûté humainement très cher. C'est difficile l'adolescence avec des enfants que l'on a élevé. Cela l'est encore plus avec des enfants qu'on a pas élevé à cause de l'éloignement et de la volonté de l'autre parent.

 Pour le dernier les similitudes sont flagrantes. Les mêmes causes font les mêmes effets. pourquoi aurait il le moindre respect pour entendre ce que je lui dit alors que sa mère et la société lui ont depuis longtemps appris à se passer de moi pour autre chose que des loisirs.

Il n'y a rien à gagner dans la prison de l'éloignement que l'on vous a imposé. C'est juste une prison dans laquelle vous n'avez le droit d'afficher que votre meilleur visage, pour moi celui d'un palliatif de père. Mais cela reste une prison...
Enregistrer un commentaire