dimanche 22 avril 2007

Retour

Quand ARTUS est arrivé la semaine dernière les feuilles pointaient à peine au bout des bourgeons. Là elle s'offrent aux rayons du soleil encore impudiques et transparentes. Dans quelques minutes le train pour la ville sans sourires et sans espace. Madame attendra au bas de l'immeuble. Et Artus repartira. Quand le reverrai je ? je n'en sais rien. Peu être le 11 mai jour de l'audience en correctionnelle où sa mère est convoquée qui est aussi mon WE de droit de visite...
Enregistrer un commentaire