lundi 15 septembre 2008

Et c'est reparti





J'ai retrouvé ARTUS à l'école vendredi.
Il avait une coupe de cheveux à la con, avec le front dégagé jusqu'à la racine. Surement encore un méfait du charlatan qui le coiffait enfant. Il est était extrêmement stressé.
Dans son cartable pas de cahier de liaison (c'est bien parti)
Il était habillé avec un pantalon et une veste bien trop petite pour lui. Du 6ans sur un enfant qui taille 8 et 10, c'est un peu étroit. Les anciennes chaussures de marque, usées jusqu'à la corde lui faisait mal au pied et nous avons bien rigoler en lançant tout cela dans la poubelle.
J'ai pas pu voir la maitresse qui n'était pas là. Déjà partie. La directrice était aussi absente, en réunion.
Cette année je n'ai rien reçu de l'école, pas le moindre papier ni la moindre information, classique.
il faudra que je me fende d'une lettre recommandé pour ne pas être accusé ensuite de ne pas m'intéresser à la scolarité de mon fils. Un grand classique aussi dans lesquels de nombreux pères éloignés se reconnaitront.
Nous sommes allé manger un steak frite et il s'est écroulé dans le train.
Le WE a passé vite, si vite. Il a fait de la musique avec Florian. Et nous a épaté une fois de plus, tant sa mémoire est prodigieuse. Doué comme il est, je ne comprends pas qu'elle refuse de lui permettre de jouer à Paris. De toute façon à partir du moment où ce n'est pas du scolaire elle ne fera rien pour l'encourager.
Après le foot l'année dernière, le hockey sur glace et le dessin l'année d'avant, Artus commence le JUDO dans je ne sais quel club, puisque je suis personne non désirable et qu'il faut surtout que je sois informé le moins possible pour que l'on puisse dire que je ne m'intéresse pas à mon fils.
Artus à beaucoup insisté pour faire du JUDO, mais n'a pas osé dire à sa mère que Florian en faisait aussi. Espérons que ce soit une activité qui puisse être stabilisante pour lui...
Moi, il faudra que je fasse le tour des club d'Asnières pour savoir où il est inscrit...

Quand nous avons ramené ARTUS au train il était triste. pourquoi on est dimanche et que l'ont est pas samedi? Artus nous a laché dan la voiture que sa mère l'habillerait toujours sale pour aller chez son père!!! il s'était plain, mais elle avait crié...

Devants la gare, elle n'a pas dit plus bonjour que d'habitude. Vient ici a t'elle crié en restant à distant comme on appelle un chien. Florian avait la rage. Je lui ai demandé pourquoi elle habillait Artus ainsi. Elle n'a pas répondu, puis l'a attrapé par le bras et c'est engouffré en l'emportant dans les portes de ma prison.

C'est normal dira le juge, c'est une mère, elle a tous les droits. Elle fait cela dans l'intérêt de son fils pour lui apprendre que la vie est justement injuste.
Si vous vous plaignez monsieur, c'est que forcement vous n'êtes pas un parent consensuel et que vous militez contre la sérénité et l'intérêt de l'enfant...
Enregistrer un commentaire