dimanche 19 octobre 2008

Un quart de vie



Mon avocat vient de m'écrire que la condamnation de mon ex avait été confirmée par la cour d'appel de BESANCON. J'attends maintenant le jugement écrit.

Je suis content pour mon fils. A cause de la masse de mensonges qu'elle lui a dit pour justifier ses actes de non présentation d'enfant. Pour elle, c'était bien sûr ma faute. Et malheureusement elle a 25 jours par mois en moyenne pour expliquer cet avis à mon fils. Je n'en ai que trop peu pour me défendre.

Il aura fallut plus de deux ans depuis la première non présentation d'enfant en septembre 2006, pour obtenir une condamnation. Soit plus du quart de la vie de mon fils.

Malgré cette condamnation et malgré toutes les lois en vigueur, notre fils vit toujours chez elle. Il faut maintenant attendre la décision de la cour d'appel de VERSAILLES à propos de ma demande de changement de domicile.
Même si je n'ai que peu d'espoir, tant la justice est stupidement sexiste. Je vais faire ce que je peux pour le sortir son pouvoir.
Si j'avais fait le centième de ce qu'elle nous a fait, cela fait longtemps que je ne verrai plus ARTUS.
Enregistrer un commentaire