dimanche 2 avril 2006

Dernières conclusions




J’ai reçu hier les dernières conclusions de madame arrivée bien sûr le jour de la clôture.
On sent déjà dans ce comportement la volonté de dialogue.
Je ne les ai ouverte qu’après le départ de mon fils pour ne pas me gâcher le WE avec Artus

Dans le précédent jet, elle demandait à ce qu’ARTUS qui a 5 ans soit systématiquement transporté en JVS les transports accompagnés de la SNCF.
En réponse j’avais fait remarqué que ces transports ne fonctionnaient pas à toutes les gares et surtout qu’ils n’existaient seulement à certaines dates pendant les vacances scolaires. Et donc que la demande de madame était inapplicable.

Ses dernières conclusions demandent, je cite :

« Dire que Monsieur exercera son droit d’hébergement et de visite comme suit :

La totalité des vacances scolaires de la TOUSSAINT et de FEVRIER
La moitié de toutes les vacances scolaires, la première moitié les années paires, la deuxième moitié les années impaires.

Dire que sauf meilleur accord, et pour chacun des voyages d’Artus, Monsieur remettra Artus au service d’accompagnement de la SNCF jusqu’à l’âge de 15 ans »

Madame s’entête dans sa volonté de ne pas transporter son fils de 5 ans pour la moitié des transport alors que c’est elle qui nous a imposé une grande distance parce qu’elle allait gagner 20% de plus à paris que près de chez nous.

La solution de madame YEDDOU pour les WE est donc particulièrement simple :

S’il n’y a pas de transport accompagné le WE, le juge n’a qu’à tout simplement supprimer mon droit de visite pour voir Artus le WE. Comme cela il n’y aura pas de problèmes pour madame pour les voyages. Par contre quel impact psychologique pour Artus qui a une vrai relation forte avec ses grands frères.

Non, elle ne transportera pas son fils pour la moitié des voyages, l’enfant a qu’à assumer seul ceux qu'il devra faire quand il viendra chez nous.

En douze ans de procédure, face à mes ex, ce sont les pires conclusions que je n’ai jamais eues en face de moi. Ce qui est incroyable, c’est que l’on puisse même faire une telle demande et être relayé dans ce sens par un avocat et un avoué ! Et ce après déjà un an et demi de procédure. Au moins, on a une preuve de plus, s’il en fallait, qu’elle ne s’arrêtera jamais dans sa volonté de nous couper d’Artus allant jusqu’à demander au final, que me soit supprimer tout droit de visite le WE ! Après, que dire de son discours sur le relationnel d’Artus avec ses frères. Disant qu’il ne peut y avoir de relations entre eux parce que les frères d’Artus sont plus âgés que lui.

Au vu de cette demande, je sais que si elle est soutenue par le juge dans ce sens, les choses finiront forcement mal, car elle continuera de plonger psychologiquement. Cette demande n’est autre qu’une demande de couper un enfant de sa famille paternelle.

Je suis malheureusement inquiet, car la justice m’a déjà montré qu’elle était capable de suivre de tels raisonnements même s’ils semblent à chacun ubuesques…

Audience le 3 mai 2006, on vera bien ensuite...
Enregistrer un commentaire