mercredi 4 janvier 2006

JVS

Artus à repris le train le 2 janvier à 16h30 après une super semaine. J'ai les boules.
Sa mère n'est pas venu le chercher. Comme chaque fois que c'est possible, elle a préféré l'administrer avec les JVS les voyages accompagnés de la SNCF. Je l'ai accompagné jusqu'au train, parce qu'à la gare l'employé de service était visiblement paumé sous sa casquette bleu électrique. Il ne savait pas quel vagon c'était. C'était un peu la panique sur le quai. Une grand mère pour me rassurer m'a expliqué que la fois précédente, ils avaient oublié son petit fils sur le quai. A l'entrée du train même pas d'appel ou la moindre vérification. C'est du grand n'importe quoi. Deux gamines pour gérer 50 momes et le mien qui est le plus petit enfant seul de la bande. Il n'y a plus qu'à espérer que tout ce passe bien. Enfin bon c'est pas moi qui décide. Même en avalant ma colère, je ne comprends pas son attitude. C'est vrai que c'était surement plus facile pour elle, pendant la période où je ne pouvais pas voir mon fils parce qu'elle avait déménager sans laisser d'adresse. Enfin bon, Artus est arrivé sans encombre et nous le revoyons vendredi. Il n'y a plus qu'à vite faire passer la semaine.
Enregistrer un commentaire