lundi 19 février 2007

Le haut du Chérimont


Florian n'avait pas classe cet après midi. Après la sieste d'ARTUS nous avons enfilé les chaussures de marche et sommes allé gravir le Chérimont en face de la maison. Le début n'a pas été facile mais au fur et à mesure le vue devenait belle. En haut, après à peine une heure de marche, des hêtre et des chênes centenaires.
Haut pied d'un des géants nous avons ramassé des fènes dui germaient. Nous les avons ramené en coupant à travers la forêt et les champs.


Les chevaux du pré en face sont venu nous dire bonjour et quémander une caresse. Il a falu ensuite se mouiller les pieds en traversant le ruisseau qui chante en bas du jardin. C'était l'aventure pour ARTUS. La belle aventure comme il a dit en rentrant à la maison. Un petit bac jaune empli de terrau et de sable a reçu les graines que nous allons faire pousser, pour les replanter plus tard...
Enregistrer un commentaire