vendredi 10 juillet 2009

Résultats du Bac Français

C'est avec une certaine impatience que Vivien attendait ses résultats pour le bac de Français. Son résultat de 7 à l'écrit, traduit les difficultés toujours présentes du retard qu'il a pris au démarrage dans sa scolarité. C'est pas facile de rattraper des années de n'importe quoi dans la première phase d'un apprentissage. A 13 ans quand il est arrivé chez moi, il était en échec scolaire total.

En sortant de l'oral, il était content de sa prestation. Le 17 obtenu prouve qu'il ne s'était pas trompé. C'est une super note dont il peut être fier (comme moi). Il faut dire qu'il s'était passionné à propos du sujet sur lequel il est tombé: Voltaire et le siècle des lumières...

au total cela lui fait 8 points d'avances, si j'ai bien compris l'histoire des coefficients par 2 pour le bac l'année prochaine. Espérons que cela l'encourragera à travailler régulièrement pendant toute l'année...

Florian est lui accepté sur son option en seconde technologique: "électronique et technologie numérique" à Bavilier. Je suis heureux pour lui car il y trouvera certainement de nombreux ponts avec sa passion magnifique pour la musique.

Une année scolaire qui se termine bien pour mes deux fils. Que de chemin parcouru depuis Janvier 2004.

Ces résultats sont une forme de revanche envers tous débiles sexistes qui m'ont dit ou laissé entendre durant des années qu'un père ne peut pas élever ses enfants, et qu'une mère même complètement à coté de la plaque et maltraitante vaudra toujours mieux qu'un père qui n'a rien à se reprocher.

Ma mesure à moi est différente, je m'efforce avant tout à ce que mes fils soient bien dans leur peau. Le reste devient possible dans ce terreau là...

Merci Vivien d'avoir pris la poudre d'escampette en novembre 2003 pour obliger ses incompétents du système judiciaire à nous laisser vivre ensemble.

Et cela aurait moins difficile pour tous si des freins uniquement sexistes n'avaient pas empêché des années toutes réflexions dans un réel intérêt de mes enfants.

Elle est où Mme le juge aux affaires familiales Bloch, qui fit en juin 2003 l'audition de mes fils en présence de leur mère (sic!!! c'est en plus illégal) et qui en conclut qu'ils n'avaient pas envie de vivre chez moi, pour mesurer toute qualité de son travail d'alors et de son entêtement déplacé? Comment peut elle évoluer dans sa fonction en n'ayant jamais le moindre retour des décisions qu'elle a prise?

Et on se demande pourquoi le système judiciaire va si mal. C'est juste un monde tellement imbu de lui même, qu'il n'a aucune mesure de la qualité des décisions qu'il prend et de qu'elles sont les conséquences de ces décisions sur le long terme...
Enregistrer un commentaire