mercredi 27 décembre 2006

Le givre


Dehors le givre étend ses merveilles jusqu'au pied de ma porte
A deux pas de là
Un rayon de soleil suffit pour enchanter
Ce monde froid, mais bien réel qui joue avec la lumière
L'hivers est là, précédent le printemps
J'ai de la chance d'être en vie
Ici au pied de nos arbres
Plutôt que mort vivant là bas
Dans leurs imeubles de verre...
Enregistrer un commentaire