jeudi 7 décembre 2006

Les noyers


Mon ARTUS

Ta maman m'a dit que nous ne verrions pas, une fois de plus, ce WE. Elle refuse de t'amener jusqu'à BELVERNE. Trop perdu dit elle, en me repprochant un éloignement qu'elle nous a imposé elle même quand tu avais 10 mois. A Romans sur Isère, elle refusait de venir te chercher. Elle n'est jamais sortie de la gare TGV pour venir voir où tu passais tes WE. Par contre cela ne l'empêchait pas de m'accuser de ne pas avoir là bas, les moyens de te recevoir. Mais bon, si cela lui donne une raison d'exister...

Nous ne nous verrons pas ce WE une fois de plus...
Les pères dans notre pays ne sont père que par la volonté de leurs compagnes, car même les décisions de justice ne protègent pas le droit des enfants à avoir deux parents.
Mais l'important pour moi est que je sois un père à tes yeux même si j'ai été privé de toi. Tout cela est plus difficile pour tes frères à qui tu manques beaucoup...

Alors je suis allé planter deux noyers dans le jardin en face
J'espère qu'ils deviendront aussi beau que celui ci qui se trouvait près de Banon
Quand tu seras grand, ils seront surement couverts de noix...
Enregistrer un commentaire