lundi 1 janvier 2007

Bonne année 2007

Le premier janvier vers 19 h Artus m'a appelé. C'était la première fois en 6 ans.
Il m'a raconté rapidement ses cadeaux. Puis m'a dit: "Papa je t'aime"
C'était bon comme un cri du coeur.
Je lui ai répondu que nous aussi nous l'aimions. et puis il a fallu couper car dans l'arrière plan silencieux l'on sentait l'oreille de Moscou qui n'a pas désiré m'adresser la parole.
J'étais heureux d'entendre mon fils et à la fois perplexe tant la tension chez lui était palpable.
De combiens de témoins était il entouré? Quelles sont les intentions réelles de madame pour cette première fois? L'avenir le dira. J'ai pris l'habitude pendant toutes ces années de me méfier des générositées subites de mes ex.
Au final à la bouche un goût amer. Je sais que mon fils est toujours un petit otage, et je sais qu'il m'aime de tout son coeur et c'est bien cela le plus important.
Le deuxième WE il est sencé venir ici. Sa mère ne m'a pas encore écrit, mais je suppose qu'elle va reprendre sa position de maître chanteur et qu'une fois de plus nous ne verrons pas ARTUS.
Est ce que dame justice fera en 2007 quelque chose pour moi? Rien n'est moins sûr...
Je fais voeux que ce système judiciaire pourri change. Et que l'on ne me dise pas que notre justice n'est pas si mauvaise et que finalement cela ne fonctionne pas si mal, c'est une des pires justice d'europe et il n'y a pas de quoi en être fier...
Enregistrer un commentaire