mercredi 26 septembre 2007

La déonthologie d'un psychologue

Je viens d'appeler le CMPP d'Asnières sur seine (01 47 93 95 58)
Mon fils n'y est pas inscrit, ni ne figure sur les listes d'attente. Ils me conseillent de vérifier aussi auprès du CMP d'Asnières (01 41 32 24 10). Artus n'a aucune inscription là aussi.

Je rappelle donc le médecin médecin Bernard DE GOEJE de Bois Colombe. Médecin qui avait déclaré en février 2007 à la gendarmerie avoir réorienté Mme mon EX vers le CMPP d'Asnières.
Je me fais recevoir comme le dernier des moins que rien. Il refuse de me donner exactement l'adresse du centre et me dit qu'il n'est plus concerné par le dossier, puis il raccroche.

Je retrouve ici, le comportement banal de la plupart des psy dans ce type de situation.
M DE GOEJE a constater quelque chose d'anormal dans le comportement de la mère. Il l'a réorienté en sachant très bien qu'elle ne ferait rien. Ainsi il se débarrasse du "dossier" comme il l'appelle. Cela fait preuve d'un grand courage médical, puisque quand on l'informe du non suivit de sa demande, sa seule réponse est: "cela ne me concerne plus, je ne m'occupe plus de ce dossier". Ensuite il me raccroche au nez.

Dans le monde des psy ayant gravité autour de mes fils, je n'en ai pas rencontré beaucoup de valable. La plupart se lavent complètement les mains de savoir quels ont été leur action sur les enfants, que ce soit positif ou négatif...
Des irresponsables, ni plus ni moins...
Enregistrer un commentaire