dimanche 6 novembre 2005

Morose



Artus est reparti pour quinze jours et nous avons le coeur gros. Hier nous avons joué à ceuillir des éclats de rire sur la pelouse, au bord du terrain où Vivien et son équipe ont été victorieux en jeu d'ovali. Que cela passe vite des vacances comme celles ci. La maison est toute émaillée de petits bonheurs laissés en trace. Comme le faisait le petit poucet pour retrouver son chemin. Je n'ose les effacer. Le dernier dessin de chateau fort à rejoint le mur. Les dinausores n'ont pas encore retrouvé le coffre à jouets et vont continuer à se pousuivre encore quelques jours au bord de la table du salon.

Ce matin marché et après midi balade avec les grands pour se changer les idées, heureusement il fait beau...

Enregistrer un commentaire