lundi 7 novembre 2005

Ouf

Les résultats de l'enquête psychologique viennent d'arriver. Cette enquête a été réalisée dans le cadre de l'appel de la première décision du JAF qui est invivable en l'état et de ma demande à cette occasion, de changement du domicile d'ARTUS. Je désire obtenir la garde d'ARTUS car je pense qu'il serait mieux pour lui de grandir avec ses frères dans un environnement non mono affectif et où il ne soit pas pris régulièrement en otage ou utilisé comme outil d'un état d'agression unilatéral.

Toutes les accusations calomnieuses à mon encontre, de la mère d'ARTUS, viennent de tomber. Plus de maltraitance sur mon fils, ni de violences physiques contre elle. Elle est revenue devant le psy sur toutes ses précédentes déclarations. Elle a même reconnu que je m'étais occupé de mon fils seul de son quatrième mois à son dixième mois. Elle a avoué les périodes pendant lesquelles elle m'a empêcher de voir mon fils (22 mois cumulés sur une période de trois ans et demi). Elle prétendait précédement que je ne m'étais jamais interressé à lui avant ses quatres ans. C'est difficile de retrouver un enfant quand sa mère a déménager sans laisser d'adresse, difficile de trouver de l'écoute et de l'aide. Alors ensuite se faire accuser de ne pas s'être désinterressé de lui alors que vous ne saviez même pas où il vivait, cela fait beaucoup Grrrr.

C'est enfin un vrai soulagement. Que fera le juge de cette enquête, c'est un autre problème. Mais retrouver un peu d'honneur, c'est déjà beaucoup.

Artus me répète souvent que si sa maman est partie, c'est parce que je la battais, que j'étais méchant avec elle. Il est trop petit pour comprendre un démenti de ma part. Le mal est déjà fait. Au mieux, puis je lui dire quand il en parle que ce n'est pas vrai, sans entrer dans de longues explications qui ne sont pas de son âge. Mais au moins , quand il sera en âge de comprendre et s'il croit toujours cette version maternelle, je pourrai lui prouver que ce n'était pas vrai. Ouffffffffffffffffffffffff
Enregistrer un commentaire